médicaments

Pour payer moins cher des médicaments sans ordonnances, des solutions peuvent être envisagées :

- 80 % des médicaments sans ordonnance sont à prix libres.

Il faut faire marcher la concurrence entre les pharmacies.  D'une pharmacie sur l'autre, certain prix peuvent variés.

Exemples (selon une enquête de 2011 par Familles rurales) : nurofen 200mg (maux de tête) : de 1,78 euros à 4,50 euros ou arnigel gel tube de 45 g (arnica) de 2,95 euros à 7,10 euros.

- certains médicaments ont un équivalent en vignette dont le prix est réglementé par les pouvoirs publics. Demander à votre pharmacien un équivalent "à vignette". Certains médicaments n'ont pas d'équivalent vignette comme la lisopaine, le sedatif PC, l'antigrippal Oscillococcinum, etc.

- choisir une molécule différente pour un même effet.

Par exemple : synthol gel (5,57 euros) peut être remplacé par arnica boiron (2,08 euros), molécules différentes mais même effet

                     Hextril 0,1 % (5,04 euros) peut être remplacé par paroex (4,04 euros).

 

Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez consulter le livre du professeur Jean-Paul Giroud, pharmacologue clinicien : "médicaments sans ordonnance, les bons et les mauvais", édition de La Martinières, juin 2011.

Un site peut vous donner aussi beaucoup d'informations :

www.formindep.org

 

 

 

×